La restauration de la cire

 

Mannequin en cire XVIIIe siècle

Nombreuses sont les personnes qui s'étonnent d'apprendre que les œuvres en cire existent et qu'elles se restaurent.

Les œuvres d'art en cire

Les pièces parvenant jusqu'à nous sortent de différents contextes :

- Maquettes d'exemplaires de fonte à cire perdue

- Bustes sculptés

- Statuettes en cire religieuses habillées

- Personnages de crèche

- Mannequins, etc.

Leur état de conservation dépend bien évidement des conditions ambiantes dans lesquelles ces cires ont été soumises.

 
 
 

Le techniques de restauration

La cire a cet avantage d'être malléable, imperméable à l'eau car c'est un corps gras. Les inconvénients résident dans le fait qu'un matériau gras attire la poussière et s'encrasse rapidement. Sa malléabilité et son point de fusion situé à 45°C doivent nous faire prendre la plus grande prudence lors de sa manipulation et de sa conservation.

Nettoyage, comblement

Les nettoyages basiques peuvent s'effectuer à la salive par action enzymatique ou par le passage léger de coton imbibé de Naphta lourd appelé aussi White Spirit, solvant composé d'un mélange d'hydrocarbures.

Le comblement des manques sur une oeuvre en cire s'effectue grâce au mélange de cire micro cristalline et de White Spirit. La dissolution peut s'accompagner d'une teinte obtenue par l'ajout de pigments naturels.

 
 

Inutile de coller la cire avec un adhésif. Chauffée elle se ressoude par elle même et l'ajout de matière adhère naturellement sans interaction chimique.

La matière, fragile, se ponce et se lisse pour un comblement parfait.

Retouche chromatique

La retouche chromatique est plus complexe. Une peinture à l'huile diluée à l'essence térébenthine et appliquée à l'aérographe par couches fines est un moyen d'obtenir un rendu conservant toute la profondeur et la transparence d'une carnation. Les aspects de surface peuvent être mates, satinés ou brillants selon l'oeuvre d'origine.

 
 

Mannequin XVIIIe siècle

Le plus bel exemple de restauration a été effectué sur une tête de mannequin grandeur nature datée du XVIIIe siècle.

Un personnage noir, aux yeux de verre lui donnant un regard profond et magnifiquement costumé de taffetas et de soie. Coiffé de cheveux naturels et d'un turban impressionnant.