Restauration d’œuvres d'art / Exposition / Galerie / Location d'espace
Cart 0

Matériaux

Restauration de la dorure

Spécificités et usage de l'or

Depuis la fin de la préhistoire, l'homme utilise l'or, ce métal précieux tant convoité d'origine cosmique. Dense, tendre, l'or ne s'oxyde ni dans l'air ni dans l'eau, garde son éclat et c'est pour ces différentes raison qu'il est si recherché. Pépites à l'état naturel, l'or peut être employé en fils (on peut obtenir un fil de 1 Km avec 1 gramme d'or), en plaques, en paillette, en poudre, en feuilles. L'or est jaune mais on lui confère différentes teintes obtenues grâce aux alliages avec d'autres métaux.

Les différentes teintes de l'or

L'or jaune est un alliage or/argent/cuivre. L'or rose est composé des mêmes métaux mais dans des proportions différentes. L'or gris se compose d'or, d'argent et parfois de palladium. L'or blanc est constitué de rhodium (qui a remplacé le nickel allergisant). L'or bleu contient du fer mais on peut y adjoindre aussi du platine, du zinc, de l'aluminium ou du cadmium pour obtenir une palette de couleurs plus étendue.

Les restaurations sur différents supports

Restaur'Arte utilise l'or pour la réparation de bijoux mais aussi et surtout pour la dorure. Nous avons travaillé sur différents supports : porcelaine, bois, métal et pâte de verre principalement. Nous avons eu aussi à redorer des matériaux comme l'écaille et la laque. Du meuble ancien à l’œuvre contemporaine, nous effectuons selon les cas, les dorures à la feuille d'or, d'argent, de laiton, à l'or coquille, à la poudre d'or ou de bronzine, autant de méthodes qui répondront à vos besoins.

Les cadres anciens en bois et la porcelaine, constituent l'essentiel de nos commandes.

Pour le bois, différentes étapes doivent impérativement être respectéespour une dorure parfaite : consolidation, nettoyage, décapage, restauration des surfaces ayant besoin de comblements, ponçage, parties disparues répliquées à l'aide moulage et même de surmoulage pour recréer les ornements en relief les plus fins. Puis interviennent le jaunissage des fonds, la pose de l'assiette à dorer à base de colle de peau et enfin la pose de la feuille d'or. Cette feuille d'or peut être brunie à l'agate, usée à la laine d'acier triple 0 et patinée à l'aide de cires teintées.

Pour la porcelaine, les étapes sont plus simples: la partie à redorer doit être parfaitement lisse, plus elle est lisse, plus l'or brillera. La feuille d'or peut se poser en plusieurs couches sur une mixtion à l'eau que l'on laisse à peine sécher et la feuille est aplatie et rendue brillante en y frottant une boule de coton.

Ces gestes s'acquièrent après de longues heures (voir années!) de pratique et ne s'improvisent pas. Pour qu'une réalisation soit parfaite, le client doit admettre que certaines étapes de restauration soit longues. Si le protocole est respecté, vous avez plus de chance d'avoir un travail qui va perdurer dans le temps.