Peinture sur toile fin XIXe siècle : la bassecour

Tableau représentant une scène de bassecour, Huile sur toile, fin XIXe siècle.

 
 

 

Ce tableau de 100 x 70 cm était très encrassé.

Les salissures du temps sont de composition et d’origines différentes : poussières, dépôts organiques, nicotine, matières grasses, suie, pollution de l’atmosphère, etc.

Ces dépôts au fil du temps, forment un film infime d’encrassement qui ternit, grise ou jaunit la peinture d’origine rendant le tableau sombre, voir illisible, jusqu’à dissimuler parfois la signature de l’artiste.

Les détails, confondus entre eux, se révèlent au nettoyage, étape souvent indispensable à la restauration d’un tableau. Mais il faut faire extrêmement attention à l’âge du tableau. En effet, une peinture moderne ne réagira pas de la même façon qu’une peinture ancienne face au nettoyage. Si une peinture à l’huile à moins de cent ans, elle continue malgré tout à être sensible à tous les produits de nettoyage.

En restauration de tableau, plusieurs solutions s’offrent au restaurateur lors de cette étape cruciale, mais nous utilisons fréquemment ces mélanges de solvants plus ou moins forts comme :

-          le 3A doux qui est composé de 25% d’isopropanol / 25% de méthyléthylcétone / 50% d’isooctane.

-          le 3A fort composé d’un tiers de chaque produit cités ci-dessus.

-          le 2A composé pour moitié de méthyléthylcétone et d’isopropanol

 
 

Ce tableau a bénéficié d’un nettoyage chimique consistant en l’application d’une pâte à base de cire destinée à retirer la crasse et le vernis ancien tout en protégeant la peinture d’origine.

Cette pâte atténue et aide au contrôle de l’effet d’un solvant. On laisse agir le produit puis on le retire avec un solvant plus doux.

Des tests en « fenêtres » ont été effectués au préalable pour vérifier la résistance des couleurs et se rendre compte du degré d’encrassement de l’œuvre. Ces essais de nettoyage se localisent sur plusieurs endroits stratégiques. D’abord sur les blancs plus résistants puis sur les couleurs.

 
 

Une fois la phase de tests passée, le nettoyage se généralise et s’opère en un balayage de la toile par petits carrés.

Ainsi, les cieux se dégagent, les couleurs renaissent rendant les frondaisons plus nettes et les couleurs plus vives.